Que vivent les valeurs de la #République au #puyenvelay : notre tribune de septembre dans le magazine de la ville #lepuyenvelay #hauteloire #AURA

Que vivent les valeurs de la République au Puy-en-Velay !

Fin de la semaine des quatre jours et demi.
Dès 2014, la majorité municipale avait rechigné avec une seule activité périscolaire toutes les deux semaines ! Sans aucune discussion, ni en commission, ni en conseil municipal, sans même un bilan, les rythmes scolaires des écoliers seront donc, une nouvelle fois, bouleversés. Le maire préfèreévoquer le vote des conseils d’école, comme si d’autres municipalités courageuses n’avaient pas passé outre avec pédagogie.
L’ambition éducative est essentielle pour lutter contre les inégalités. Une matinée de plus
hebdomadaire pour écrire, lire, calculer, raisonner, satisfaire la curiosité, c’était donner plus de chances de réussite à des enfants en difficulté ou au milieu social défavorisé. Nous remercions chaleureusement celles et ceux qui se sont engagés.ées dans ses activités périscolaires. La seule question du coût financier ne peut l’emporter sur le bien-être des enfants.

Dénoncer les intégrismes
Cet été, nous apprenions que la FSSPX (Fraternité Sacerdotale Saint Pie X) s’installe au Puy-en-Velay. En mars 2017, la Mission Intergouvernementale de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires dénonçait cette organisation d’extrême droite : «(la FSSPX) provoque des interrogations en raison de prises de distance avec l’entourage, au-delà de propos pouvant relever du racisme ou de l’antisémitisme, et met en lumière une troublante corrélation entre la diffusion géographique des premiers foyers de rougeole (…) et (son) implantation ». Seule détentrice de l’orthodoxie de la pratique religieuse selon elle, refusant le dialogue inter-religieux, aux propos violents contre les autres religions et l’Eglise romaine (dont elle ne dépend pas), militant notamment contre le droit à l’avortement, cette organisation méprise aussi les valeurs de la République.
En n’exerçant pas son droit de préemption d’un bien à haute valeur patrimoniale (ancienne chapelle de la Visitation qui fut aussi le tribunal révolutionnaire), en accordant sans y faire aucun obstacle un permis de construire à la FSSPX, le Maire prend de lourdes responsabilités vis-à-vis de pratiques obscurantistes dangereuses pour nos concitoyens et pour l’image de notre ville.
La «cathophobie» tout comme l’« islamophobie » délirantes de cette organisation, son admiration notoire pour Pétain et son mépris pour la laïcité nous ont conduits à écrire une lettre publique à Monsieur Le Préfet de la Haute-Loire. Les insultes et menaces grossières de la FSSPX qui ont suivi à notre encontre ne dévieront pas notre attention : nous défendrons obstinément les valeurs fondamentales de notre République face aux intégrismes religieux quels qu’ils soient.

Laurent JOHANNY, Françoise GAUTHIER-WILLEMS, Didier ALLIBERT, Catherine
GRANIER-CHEVASSUS

Publicités

Lettre à M. le Préfet de #hauteloire au sujet de l’installation #lepuyenvelay de la #FSSPX

Après la révélation du quotidien L’éveil sur l’installation de la « Fraternité Sacerdotale Saint Pie X » au Puy-en-Velay (https://www.leveil.fr/puy-en-velay/insolite/2018/07/14/les-traditionalistes-simplantent-au-puy_12922066.html), voici le courrier envoyé à M. le Préfet de Haute-Loire :

_________________________________________________________________________________________

Le Puy-en-Velay, le 18 juillet 2018,

Monsieur Le Préfet,

Nous avons appris récemment que la « Fraternité Sacerdotale Saint Pie X » avait l’intention de s’installer sur la Commune du Puy en Velay.

Dans un climat national et international qui appelle à la tolérance, cette organisation refuse les dialogues inter religieux, revendiquant sa liturgie comme seule vérité. Ses thèses sont ainsi dénoncées, aussi bien par l’Eglise catholique que par d’anciens de ses membres.

L’histoire de cette société de prêtres catholiques traditionnalistes montre qu’elle a des liens de proximité avec l’extrême droite et la MIVILUDES a signalé dans son dernier rapport « des propos tenus (par des membres de la FSSPX) pouvant relever du racisme ou de l’antisémitisme ». La MIVILLUDES signale également une « troublante corrélation entre la diffusion géographique des premiers foyers de rougeole de l’épidémie de 2008-2012 et l’implantation des établissements de la FSSPX, en faisant l’hypothèse d’une couverture vaccinale insuffisante dans la communauté ». (cf article du Monde.fr du 22/03/2018).

A une époque un peu plus lointaine, la FSSPX s’était illustrée en apportant son aide active à Paul Touvier, ancien milicien recherché pour crime contre l’humanité.

Sur son site Internet (laportelatine.fr) la FSSPX ne cache sa sympathie pour P.Pétain, qu’elle qualifie de « grande figure de la foi catholique » en rappelant sans s’en émouvoir sa visite officielle au Puy en Velay le 02 Mars 1941. Cette société a d’ailleurs déjà organisé des pèlerinages sur la tombe du collaborateur défunt.

 

Nous considérons que l’installation de cette secte catholique intégriste au Puy en Velay n’est pas anodine et pourrait engendrer des troubles à l’ordre public : nous en sommes évidemment inquiets.

 

Nous serons attentifs à son activité et à ses implications éventuelles  dans la vie communale.

 

Nous savons que vous serez vigilant avec nous pour que les principes républicains ne soient jamais transgressés, au premier rang desquels celui de laïcité.

 En vous remerciant pour l’attention que vous porterez à notre sollicitation, nous vous informons que cette lettre sera rendue publique. Nous vous prions de croire, Monsieur le Préfet, dans l’expression de nos sentiments respectueux.

Laurent JOHANNY

Françoise GAUTHIER-WILLEMS,

Didier ALLIBERT,

Catherine GRANIER-CHEVASSUS

Conseillers municipaux du Puy-en-Velay